Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 15:53

IMAGCendrarsMosaic.jpg

 

BLAISE CENDRARS - AUDIO VIDEO

http://flenet.unileon.es/docauteurs4.htm#Cendrars

 

« Je m’empresse de dire que la guerre ça n’est pas beau et que, surtout ce qu’on en voit quand on y est mêlé comme exécutant, un homme perdu dans le rang, un matricule parmi des millions d’autres, est par trop bête et ne semble obéir à aucun plan d’ensemble mais au hasard. A la formule marche ou crève on peut ajouter cet autre axiome : va comme je te pousse ! Et c’est bien ça, on va, on pousse, on tombe, on crève, on se relève, on marche et on recommence. De tous les tableaux des batailles auxquelles j’ai assisté je n’ai rapporté qu’une image de pagaïe. Je me demande où les types vont chercher ça quand ils racontent qu’ils ont vécu des heures historiques ou sublimes. Sur place et dans le feu de l’action on ne s’en rend pas compte. On n’a pas de recul pour juger et pas le temps de se faire une opinion. L’heure presse. C’est à la minute. Va comme je te pousse. Où est l’art militaire là-dedans ? (La Main coupée  B.Cendrars)

 

Litterature Francophone: Blaise Cendrars  -  Campus Education

 

Source:  LITTÉRATURE FRANCOPHONE AUDIOVISUELLE

Partager cet article

Repost 0
Published by Garcia - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

CENdrars10 29/01/2011 19:08



SOIRE SPÉCIALE (3)


Jusqu’à la lune et retour    par Aline Pailler


en Seine St Denis au lycée polyvalent Blaise Cendrars de Sevran, avec quelques élèves et leur professeur de lettres ; Madame Christine le Gall.


Les élèves ont lu une biographie assez précise de l'écrivain et donc connaissent les principaux événements de sa vie, notamment l'explication du pseudonyme Blaise
Cendrars.


Aux cours des années, certaines activités ont tourné autour de Blaise Cendrars : participation d'une classe aux jeux poétiques de la ville de Vannes, en relation avec le thème du poète
voyageur ...une année quelques élèves ont écrit des textes sur des épisodes de la vie du poète, ces exercices scolaires permettent au fil des ans d'étudier des extraits de son œuvre.


- Au cours de l’émission des lectures de textes écrits par les élèves qui participent par ailleurs au concours de nouvelles d'Etonnants voyageurs de St Malo 2011.


- Lectures de quelques textes des poèmes sur les voyages, tirés du recueil "Du monde entier", de la "Prose du Transsibérien", du roman "l'Or", de "Bourlinguer" ...


- Analyse de ces textes et une réaction personnelle concernant le thème du voyage, 


la modernité et la poésie.


- Un exercice de réécriture à partir d'un ou plusieurs poèmes ...donc Blaise Cendrars revisité par des jeunes gens de 2011...


--------------------------


Affinités électives     par Francesca Isidori

A l'occasion de l'anniversaire de sa mort et de la soirée que lui consacre France Culture,
Francesca Isidori reçoit Philippe Djian, Olivier Rolin et Michel Layaz, trois auteurs pour saluer l'oeuvre et la mémoire de Blaise Cendrars.


---------------





"L'Or de Suter" de Sergueï Eisenstein d'après Blaise Cendrars





Un scénario inédit d’Eisenstein, traduit du russe par Gérard Conio, dit par Tchéky Karyo dans une réalisation de Cédric Aussir.


L’or de Suter était, selon Chaplin, le plus beau scénario de film jamais écrit. Un scénario jamais tourné par Eisenstein, mais dont les didascalies et la symphonie des
sons des chercheurs d’or, qui tourne à l’ivresse, en font le plus radiophonique des scénarii maudits…





Thème(s) : Création Radiophonique| Cinéma| Littérature Française| Blaise Cendrars


http://www.franceculture.com/emission-fictions-perspectives-contemporaines-l-or-de-suter-de-serguei-eisenstein-d-apres-blaise-cen



CEndrar9 29/01/2011 19:01



SOIRÉE SPÉCIALE - FRANCE CULTURE


Mauvais genres  -    par François Angelier




59 minutes


Cendrars


22.01.2011 - 19:00



 





En ouverture d'une soirée spéciale consacrée, par France Culture, à Blaise Cendrars, Mauvais Genres s'est joint au choeur pour délivrer une vision atypique de l'auteur de "Rhum" et de
"Bourlinguer". Cendrars y sera, en effet, saisi sous l'angle de la mystique (les lévitations de saint Joseph de Copertino), du jazz (un spectacle tiré du roman "L'Or", visible jusqu'en
févrieret accompagné par l'harmioniciste Jean Jacques Milteau) du cinéma (Cendrars, reporter à Hollywood en 1936) et de la langue martienne (???).


haut les coeurs et taillons la route !


 avec la collaboration et les voix de  Mathias Enard, Jean Jacques Milteau, Jean-Baptiste Thoret et Antoine Guillot.


-----------------------


Soirée spéciale Blaise Cendrars


89 minutes



Soirée enregistrée en public à l’hôtel de Massa,  de la Société des Gens de Lettres, 38 rue du Faubourg Saint Jacques 75014 Paris à partir de 19h30 le vendredi  21 janvier
2011, jour anniversaire des 50 ans de la mort de Blaise Cendrars.


« Toute vie n’est qu’un poème, un mouvement. Je ne suis qu’un mot, un verbe, une profondeur, dans le sens le plus sauvage, le plus mystique, le plus vivant. » Écrivait en
1913 Blaise Cendrars, à propos de la Prose du Transsibérien.


Près d’un siècle plus tard et tout juste cinquante ans après sa mort à Paris, le 21 janvier 1961, France Culture et la Société des Gens de Lettres
s’associent pour une soirée spéciale en public à l’Hôtel de Massa, en hommage au poète, romancier, réalisateur, reporter et globe-trotter de la Vie dangereuse.


Au programme : 


20h-21h30 : Un tour du monde, toujours en public, dans l’œuvre et la vie vagabondes de Blaise Cendrars. Par Sophie Nauleau et Cédric Aussir.


Avec Catherine Hiegel, Eric Caravaca, Gabriel Dufay, Claude Leroy, Dominique Le Brun et Johann
Riche à l’accordéon… sans oublier des voix d’archives extraites des treize entretiens radiophoniques avec Michel Manoll (1950), pour suivre Blaise Cendrars jusqu’au
bout du monde.









cendrars8 28/01/2011 20:13



Blaise Cendrars, du monde entier au coeur du monde


http://www.franceculture.com/2011-01-22-blaise-cendrars-du-monde-entier-au-coeur-du-monde.html


« Toute vie n’est qu’un poème, un mouvement. Je ne suis qu’un mot, un verbe, une profondeur, dans le sens le plus sauvage, le plus mystique, le plus vivant. » écrivait en 1913
Blaise Cendrars, à propos de la Prose du Transsibérien.


Près d’un siècle plus tard et tout juste cinquante ans après sa mort à Paris, le 21 janvier 1961, France Culture et la Société des Gens de Lettres s’associent
pour une soirée spéciale en public à l’Hôtel de Massa, en hommage au poète, romancier, réalisateur, reporter et globe-trotter de la Vie dangereuse.



















 


 


 


 Au programme de ces cinq heures d’antenne à réécouter :


 


 19h-20h : un
Mauvais genres, plus atypique encore que de coutume par François Angelier et
l’écrivain Mathias Énard, s’intéressant au jazz, à Hollywood, la Mecque du cinéma, autant qu’aux prouesses extatiques de Saint Joseph de Copertino voletant devant son
autel…


Collaborateurs : Jean-Baptiste Thoret, Antoine Guillot. Réalisation : Laurence Millet.





 


20h-21h30 : l'Emission spéciale de Sophie Nauleau et Cédric Aussir. Un tour du monde,
toujours en public, dans l’œuvre et la vie vagabondes de Blaise Cendrars.


Avec Catherine Hiegel, Eric Caravaca, Gabriel Dufay, Claude Leroy, Dominique Le Brun etJohann
Riche à l’accordéon… sans oublier des voix d’archives extraites des treize entretiens radiophoniques avec Michel Manoll (1950), pour suivre Blaise Cendrars jusqu’au bout du
monde.


 


21h30-22h : Jusqu’à la lune et retour d’Aline Pailler. Résonance de l’œuvre de
Blaise Cendrars chez des adolescents de 2011 par le biais d’une rencontre avec les élèves du lycée Polyvalent Blaise Cendrars de Sevran. Ils nous diront des textes écrits dans le cadre scolaire
sur l’œuvre de Blaise Cendrars ou des productions plus personnelles à travers des textes de slam.


 


22h-23h : Les Affinités électives de Francesca Isidori. Entretiens avec trois
auteurs d’aujourd’hui, Michel Layaz, Philippe Djian et Olivier Rolin, qui évoquent leur rapport avec l’œuvre de Blaise
Cendrars.    


 


23h-24h :
Fiction, « L’Or de Suter ».
Scénario inédit de Sergueï Eisenstein d'après "L'Or" de Blaise Cendrars, traduit du russe par Gérard Conio, dit par Tchéky Karyo dans une réalisation de Cédric Aussir.


L’Or de Suter était, selon Chaplin, le plus beau scénario de film jamais écrit. Un scénario jamais tourné par Eisenstein, mais dont les didascalies et la symphonie des sons des
chercheurs d’or, qui tourne à l’ivresse, en font le plus radiophonique des scénarii maudits…



RfiGarcia 26/01/2011 19:15



RFI  -  jeudi 20 janvier 2011


«L’odyssée Cendrars », éditions Ecriture


http://www.rfi.fr/emission/20110120-odyssee-cendrars-editions-ecriture





Écouter
(00:00)


Ajouter à ma playlist


Télécharger


Embed


 








Par Yvan Amar


«L’odyssée Cendrars », éditions Ecriture. Blaise Cendrars, de son vrai nom Frédéric-Louis Sauser, un écrivain d’origine suisse, est mort il y a 50 ans. Et le livre de Patrice Delbourg
nous rappelle à son attention. Blaise Cendrars, profession orpailleur du temps qui passe, le reporter, le poète, le romancier, le poilu, le «manchot» - (La main coupée) -, le cinéaste
empêché, l’aventurier, revivent au gré des chapitres de cette « odyssée ». P. Delbourg célèbre ainsi les 26 vies de Blaise Cendrars.







RSRCEND 26/01/2011 19:05



RSR - L'horloge de sable


http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/l-horloge-de-sable/


Blaise Cendrars, marin d’encre bleue










Ecouter l'émission







Télécharger l'émission



Blaise Cendrars. [AFP]




Écrivain de la modernité aventureuse, Blaise Cendrars est mort il y a cinquante ans à Paris le 21 janvier 1961.

Dès 1912 avec "Pâques à New York", il a ouvert les portes de l’imaginaire poétique du siècle dernier.




Légendaire, cet homme le fut par consentement sinon en pleine conscience. Que n’a-t-on dit sur Cendrars en se trompant le plus souvent. Il faut dire qu’il alimentait volontiers ses
mentir-vrai qui sont la marque de tout écrivain. Mais l’énoncé singulier du poète franco-suisse ne doit pas nous faire oublier les envies collectives de la littérature de son temps, attirée
par l’ailleurs, le voyage régénérateur et le brouillage des langues.


Sa généalogie vigneronne ancre les origines de la famille Sauser dans l’Oberland bernois et la commune de Sigriswil. Né à La Chaux-de-Fonds le 1er septembre 1887, Frédéric-Louis ne fut pas
le cancre épris d’aventures qu’il a bien voulu dire. Plus banalement, il fut pris d’ennui scolaire et fugua à l’âge de dix-sept ans mais pas sans l’assentiment paternel qui confia la
formation professionnelle de son rejeton à un bijoutier. La destination de Saint-Pétersbourg était donc commerciale et non poétique même si La Prose du Transsibérien a magnifié ce
voyage initiatique à l’Est, effectué par hasard selon ses dires.


Renaître tel un phénix


C’est à New York, esseulé, qu’il conçut en une nuit après l’audition de La Création de Haydn ses Pâques à New York qui passent pour l’un des fondements de l’avant-garde
poétique française. La maladie aiguisa l’adresse divine de ce cri et lui souffla le besoin de renaître par l’art, renaître de ses cendres. Il en sorti Cendrars en partance pour un nouvel
imaginaire du "je".


En revanche, rien de plus réel, de plus cruel que la rafale de mitraillette qui lui sectionna le bras droit en 1915 sur le front. L’homme à La Main coupée, engagé volontaire dans
un régiment de la Légion étrangère par reconnaissance pour la France éditrice de ses poèmes, mettra une année à "gauchir" son écriture et changer de perspective.


S’il n’y avait eu, du côté de Montmartre, la fréquentation des peintres, des artistes, les poèmes de Cendrars auraient-ils été si élastiques, son écriture si dépouillée ?
L’avant-garde s’est alliée à la vitesse pour accélérer le sentiment de vivre. Les projections de cette Modernité artistique n’a jamais empêché chez Cendrars une constante transposition de
sa vie, au demeurant plus sédentaire qu’il n’a, là encore, bien voulu le dire.


Un de ses amis, l’écrivain belge Albert T’serstevens s’en souviendra dans L’Homme que fut Blaise Cendrars en 1972.


Naviguer, farniente


Contre le mythe de l’écrivain voyageur, T’serstevens avait entrepris de réhabiliter une autre fiction, le mythe du grand écrivain. Cette posture n’eut pas déplu à Cendrars, conscient de sa
grandeur mais incapable de la monnayer comme il fallait. Ecrire ? Pour vivre aussi et plutôt pauvrement. Hostile à tout prix littéraire, à toute distinction sans parler de son horreur
de tout académisme, Cendrars reçut tout de même avec soulagement le Grand Prix de la Ville de Paris qu’on lui décerna pour l’aider au quotidien. Enfin, survivre car une attaque cérébrale en
1958 l’avait beaucoup diminué. L’Homme foudroyé l’aura été par goût immodéré de la vie, et du petit vin blanc qui le faisait tanguer, bourlinguer dans ses rêveries… pour de vrai.
Rêver à ne rien faire, sinon siroter un whisky sur le pont d’un bateau battu par la tempête, telle aurait été, selon ses dires, sa véritable ambition. Heureusement, il n’en fut rien.



Un  nouveau mythe. Entretien avec Albert T’serstevens, écrivain belge et biographe de Blaise Cendrars par Paule Chavasse

 (Témoignages, RSR II, 09.02.1974)


Origines, nom et voyages. Entretien (1/4) avec Blaise Cendrars à son domicile parisien par François-Achille Roch [extraits]


Travail, littérature. Entretien (3/4) avec Blaise Cendrars à son domicile parisien par François-Achille Roch [extraits]

(Radio-Genève, 01 et 15.09.1954)


Au lecteur inconnu. Souvenirs de Blaise Cendrars par sa fille Miriam Cendrars lors du jour du centenaire de sa naissance par Daniel
Jeannet [extrait]

(C’est à vous, Espace 2, 01.09.1987)


La Prose du Transsibérien. De Blaise Cendrars dit par Jacques Probst dans une réalisation de Jean-Daniel Mottet et
Nicolas Rinuy [extraits]

(Fiction, Espace 2, 23.11.1997)


Pâques à New York. De Blaise Cendrars dit par Serge Reggiani [extrait]

(Démarge, Espace 2, 08.04.1985)



 


Sur le même sujet




La biographie de Cendrars


Cendrars dans l'émission "Entre les
lignes" le 24 janvier 2011


Le Centre d'études Cendrars







[Suite +]




ENTRE LIGNES


Blaise Cendrars aujourd’hui











Présentation

  • : Langues FLE Campus Education Media
  • Langues FLE Campus Education Media
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens